Free Porn
xbporn

RDC-DOUANE : Axée sur l’intégrité des auditeurs, le DG de la DGDA a donné le go de la 3ième réunion du comité d’audit interne

Choix de la rédaction

La troisième réunion du comité d’audit interne de la DGDA s’est ouverte ce mardi 25 juillet, à Kinshasa, sous la Direction de Bernard Kabese Musangu, Directeur Général de cette institution financière. Dans un discours qui sonne le temps de la rigueur, le patron des douanes et accises de la RDC, a rappelé aux cadres et agents de la DGDA, que l’affectation des cadres à la direction d’audit sera fonction de l’expérience, de la compétence et de l’intégrité.

Un appel du DG, qui donne le ton sur ce que sera son mandat à la tête de cette prestigieuse institution, poumon du trésor public congolais. « J’interpelle ainsi tous les agents et cadres de la DGDA, particulièrement ceux qui sont affectés à l’audit interne, sur la philosophie qui doit les accompagner dans les fonctions d’auditeurs caractérisée par l’intériorisation du rôle si haut important que renferme l’audit interne. Le mandat du nouveau comité de direction de la DGDA sera notamment marqué par un appui permanent de l’action de l’audit interne. A cet effet nous nous engageons, dans la mesure du possible, à mettre tout dans le sens de l’amélioration des méthodes et conditions de travail des auditeurs pour que la direction de l’audit interne, dans sa forme actuelle ou future, reflète une belle image et produise un travail de qualité » , déclarait Bernard Kabese Musangu.

Le nouveau patron de la DGDA a appelé dans son discours d’ouverture, à bannir la conception d’un audit interne de façade au sein de l’administration de la DGDA afin de laisser place à un audit interne accès sur la bonne marche de l’administration, qui passe notamment par l’exploitation minutieuse de différents rapports et la prise en compte des observations pertinentes et des recommandations qui en découlent.

Il sied de rappeler que l’audit interne dans une institution comme la DGDA est d’une importance capitale. A travers son évaluation sur l’efficacité du dispositif de contrôle au regard du respect des lois, règlements, procédures et contrats. L’audit interne améliore le processus de contrôle interne en s’assurant que les objectifs de l’institution sont cohérents avec les missions.

Bernard Kabesa, fils maison, qui a gravit tous les échelons de cette institution, le sait, pour avoir dirigé la direction juridique de la DGDA. Il a pris ses fonctions le 2 juin 2023 avec ovation de l’assistance.

Ruth Ngwanza

Plus d'articles

Laisser un commentaire

Dernier article